1. Point Conduite
  2. Blog
  3. LES MEMOS UTILES POUR OBTENIR SON PERMIS

LES MEMOS UTILES POUR OBTENIR SON PERMIS

Image illustrant l'article LES MEMOS UTILES POUR OBTENIR SON PERMIS

880 280 permis B ont été délivrés en 2017. Avec un taux national de réussite de 57 % à l’examen du permis de conduire, il est indispensable de bien se préparer car les échecs sont nombreux. 

Vous vous sentez prêt à passer votre permis ! Voici quelques mémos utiles pour mettre toutes les chances de votre côté.

Si vous avez l’habitude de conduire sur un modèle de véhicule en particulier et que vous savez que le jour de l’examen vous aurez un modèle différent, entraînez-vous sur ce dernier afin d’en connaître les commandes principales. En effet 3 pointssont prévus sur la partie « connaître et utiliser les commandes ». Ce n’est pas le jour J qu’il faudra se demander comment faire le réglage des feux ou encore comment mettre les essuie-glaces avant du véhicule sur la position la plus rapide ?

Pendant toute l’épreuve, restez attentif à l’environnement dans lequel vous évoluez : un vélo pourrait vous surprendre ou un enfant pourrait courir sur un passage piéton. Ne soyez pas obnubilé par le véhicule ou le passage des vitesses mais restez vigilant pour éviter tous les dangers. 

N’oubliez pas qu’il existe un angle mort. Regarder dans les rétroviseurs est indispensable. Le petit coup d’œil pour s’assurer qu’il n’y a personne dans l’angle mort l’est tout autant.

Ne franchissez jamais de ligne continue

Une ligne droite ne dispense pas de regarder dans les rétroviseurs et d’actionner le clignotant si vous tournez ou dépassez. Bien sûr, il faut regarder dans le rétroviseur AVANT de mettre le clignotant.   En cas de marche arrière, un radar ou une caméra de recul ne dispensent pas non plus de l'utilisation des rétroviseurs.

Pendant l’examen, vous respectez les vitesses autorisées qui s’appliquent pour les apprentis conducteurs :

  • 80 km/h au lieu de 90 km/h sur les routes hors agglomération à double sens sans terre-plein central
  • 100 km/h au lieu de 110 km/h sur les routes hors agglomérations à double sens avec terre-plein central, et sur les voies d’autoroutes limitées à 110 km/h
  • 110 km/h au lieu de 130 km/h sur les voies d’autoroutes limitées à 130 km/h si les conditions de météo sont bonnes.

Les autres indications de vitesses maximales autorisées sont à respecter : 10 km/h, 30 km/h, 50 km/h

DANS UN TUNNEL

Pour traverser sereinement les tunnels routiers, il est nécessaire d'adapter sa conduite. En cas de panne ou d'incendie dans un tunnel routier, il existe quelques bons réflexes à connaître pour éviter les risques d'accidents.

Avant de vous engager dans un tunnel, soyez attentif aux panneaux d’information dans les kilomètres qui précèdent, ainsi qu’à la signalisation à l’entrée du tunnel.

En entrant dans le tunnel : 

  • Allumez vos feux de croisement, et aussi l’autoradio pour être rapidement informé en cas d'incident
  • Adaptez votre conduite en respectant la limitation de vitesse ainsi que les distances de sécurité qui peuvent être particulières. Dans le tunnel, les lumières bleues sur les murs de chaque côté aident à maintenir la distance de sécurité avec le véhicule qui précède

Dans le tunnel, il est interdit de :

  • Faire demi-tour 
  • S'arrêter
  • Stationner en dehors des emplacements d’arrêt d'urgence prévus à cet effet

En roulant, repérez les niches de sécurité signalées en orange, où se trouvent un extincteur et une borne d'appel d'urgence. Repérez aussi les issues de secours signalées en vert ; des flèches indiquent l'issue la plus proche, qui peut être une des têtes du tunnel.

En cas de panne dans un tunnel 

Avant de vous engager dans un tunnel, assurez-vous qu’aucun témoin d’alarme du tableau de bord du véhicule n’est allumé et que la quantité de carburant est suffisante, en particulier dans les longs tunnels.

Si malgré tout, une panne survient dans un tunnel :

  • Allumez vos feux de détresse 
  • Arrêtez-vous le plus à droite possible 
  • Coupez le contact
  • Enfilez votre gilet jaune et sortez prudemment du véhicule
  • Si votre véhicule empiète sur la chaussée, posez votre triangle de signalisation (sur autoroute les règles peuvent être différentes)

Marchez, en restant bien sur le trottoir, jusqu’à la niche de sécurité la plus proche pour utiliser la borne d’appel d’urgence ; il y en a tous les 200 mètres.

Suivez les consignes de l’opérateur et attendez l’arrivée des services compétents pour vous dépanner.

En cas d'incendie dans un tunnel 

Même si c’est rare, il peut arriver que de la fumée se dégage de votre véhicule. En tunnel, plus encore qu’à l’air libre, il faut réagir vite : 

  • Si la sortie du tunnel est proche, essayez de continuer à rouler
  • Si la sortie est éloignée ou que le feu se propage, garez-vous le plus à droite possible et allumez vos feux de détresse. Coupez ensuite le contact, enfilez votre gilet jaune, faites sortir tous les passagers
  • Si un extincteur est accessible, vous pouvez essayer de l’utiliser
  • Si l’incendie a lieu sur un véhicule devant vous, sortez aussi de votre véhicule
  • Dans certains tunnels, une alerte sonore (sirène, message sur l’autoradio) vous prévient également du danger

Dans tous les cas, ne retournez pas vers votre véhicule.

Il faut évacuer le tunnel sans tarder en suivant les flèches vertes qui indiquent la sortie la plus proche. Cela peut être l’entrée ou la sortie du tunnel, ou une issue de secours signalée en vert. Une fois en sécurité, contactez l’opérateur en utilisant la borne d’appel d’urgence et suivez les consignes. Les flèches vertes vous mèneront jusqu’au point de rassemblement pour y attendre l’arrivée des secours.

BON RAPPORT DE VITESSE

En principe la première vitesse sert uniquement à démarrer pour enclencher rapidement la deuxième vitesse, mais il arrive que l’on se serve de la première vitesse pour rouler. Veillez donc à rétrograder en première dite « roulante » ou « synchro » lorsque :

  • Vous vous préparez à entrer dans un parking
  • Vous circulez dans un parking
  • Vous allez vous engager dans une voie étroite ou présente un manque de visibilité

Utilisez la pédale de frein et rétrogradez pour décélérer afin d’adopter une conduite souple et économique. Vous pouvez gagner 1 point en adoptant une conduite économique et respectueuse de l’environnement.

Entrée et sortie d'autoroute 

Accélérez franchement lorsque vous êtes sur la voie d’accélération et inversement, ralentissez sur la voie de décélération et pas avant au risque de gêner les véhicules qui vous suivent. Lorsque vous êtes sorti de l’autoroute, adaptez votre vitesse.

Bon à savoir 

  • Conduire la nuit augmente considérablement le risque d’accident
  • La route représente la première cause de mortalité chez les jeunes
  • Conduire avec un téléphone à la main ou un kit main libre est interdit
  • Respectez toujours les distances de sécurité
  • Certains médicaments vendus sans ordonnance peuvent avoir des effets incompatibles avec la conduite
  • Jeunes conducteurs : 1 verre d’alcool suffit à dépasser le taux maxi autorisé

Ouf ! L’examen est terminé et c’est un succès. Félicitations ! Il vous reste à récupérer votre permis. Pour cela vous pouvez effectuer les démarches en ligne sur le site : https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/en/Services-associes/Effectuer-une-demande-de-permis-de-conduire-en-ligne